Trust Community
Je partage !

MOMENTS DE DOUTE : Comment les gérer ? Roadtrip en Tunisie #Jour6

Salam, shalom, salut la communauté !

Tu l'as attendu longtemps voici enfin la suite du voyage, le vrai roadtrip, hors zone de confort. Juste moi, mon sac à dos et mes 180 dinars restants pour une semaine de route.

​Mais il faut que je t'avoue quelque chose : après avoir profité du confort de La Marsa, quartier bourgeois et Jet Set de la banlieue de Tunis,  la réalité du voyage me rattrape.

Et si il m'arrivait quelque chose ?
Et si je ne trouvais pas où dormir, quoi manger ?


Bref, tu l'auras compris le thème d'aujourd'hui c'est LE DOUTE.
Pourquoi se déclare-t-il à des moments si cruciaux ?
Pourquoi et comment arrive-t-il à créer tant de dégâts ?
Comment le court-circuiter ? 

​POURQUOI ?

Parce qu'on ne sait jamais ce que nous réserve demain. C'est bête mais c'est valable pour tout le monde.
Et lorsque l'on prend conscience de cette réalité, le doute peut détruire le projet le plus aboutit en remettant en cause deux points :

  • Soit du bien-fondé de ton projet : il est vraiment faisable ? pertinent ? réaliste ? Tu remets alors tout en question, t'oblige à le redéfinir, à le réévaluer..
  • Soit de ta capacité à le mener à terme : aurais-je la force ? Le courage ? La patience nécessaire ? Un coup de barre peut te mettre à terre, te laissant estropié, ton estime de toi blessée, en attente de rééducation.

Dans les deux cas, l'origine de ces doutes est en partie liée à 1 acteur de ta vie que tu connais très bien :

  • Les croyances limitantes 

La peur de l'inconnu fais souvent resurgir cette petite voix dans ta tête qui de demande de tout arrêter. Elle fait aussi resurgir celle de tes proches qui ne croit pas en ce que tu fais.
C'est normal. Mais comment échapper à ce destructeur de projet qu'est le doute ?

COMMENT ?

  • SE SOUVENIR DU POURQUOI :
    tout à commencer par un POURQUOI.
    Tu sais ce qui t'as mené commencer, à mettre en place ce projet. Une bonne manière de te recentrer dans le présent et de te remettre en action.
  • VISUALISE :
    l'arrivée, tout le bien que tu tireras de ce long trajet et de toutes ces embûches. Comment tu seras après tout ça ? C'est ta ligne directrice, ton objectif de vie, qui régit toute tes actions, même quand ton moral est au plus bas et que tu ne souhaites pas continuer. 
  • QU'EST CE QUI SE PASSERA SI TU ÉCHOUES ? 
    Si ce que tu gagnes ne fais pas passer le doute, imagine toi ce que tu perds si tu abandonne ? Le chemin parcouru, toutes ces paroles en l'air, toutes ces actions difficiles mises en place, pour RIEN ? Jamais !
  • TU ES UNE PERSONNE EXCEPTIONNELLE :
    Quand le doute te prends, réconcilie toi avec les talents uniques qui te définissent. C'est eux qui sont à l'origine de ton projet et qui le mènent à terme: ta détermination, ton habileté, ton intelligence, ta créativité. Autant de critères qui seront toujours présent, et qui peuvent t'aider à repasser à l'action et relancer le processus de production.
  • VALORISE TOI ORALEMENT :
    Place toi devant ton miroir, et utilise tout ce que tu sais de l'auto-suggestion positive. Regarde toi dans les yeux et dis toi que tu es le meilleur, que rien ne pourras t'arrêter. 
    A faire plusieurs fois par jour sans se laisser étouffer par son égo non plus !

Et enfin n'oublions pas aussi que le doute est parfois là pour nous aider à nous recentrer sur ce qui nous sommes vraiment et sur les valeurs que nous tentons d'exprimer à travers nos actions.

Il suffit parfois d'une introspection peu profonde pour nous rendre compte qu'il faut rectifier la trajectoire afin d'être aligné avec nous même.

JOURNAL DE BORD : #J6
18/06/2017


Ca y est, après un week end  de confort dans les quartiers chics, je pars enfin vers les horizons inconnus de la Tunisie. Le vrai Roadtrip. 

Première destination Bizerte. Départ matinal, arrivée début d'après midi. Après une longue marche je décide de prendre une chambre peu chère dans un hôtel en périphérie.

Pas malin vu le budget mais ça va me permettre de préparer le trajet.

Durant la dite préparation, je me retrouve en face de la réalité : après déduction de trajet et d'hébergement, il me reste précisément 100 dinars pour tenir le reste de mon voyage.

Comment vais-je faire? J'ai dis que je dormirai dehors et que je me contenterai de peu mais vais-je vraiment y arriver ? Est-ce que je serai en sécurité ?

Autant de questions qui m'ont assaillies toute la journée. Jusqu'à ce que je reprenne mes esprits.

Je suis là et c'est comme ça, j'ai décidé de commencer cette aventure sachant pertinemment que je n'aurai pas les moyens, alors j'irai jusqu'au bout quoi qu'il arrive. 

Le développement personnel n'est pas seulement à la portée de personnes riches, et à qui tout réussit. 
Ça l'est aussi pour des personnes lambda comme toi et moi, qui galèrent, qui combattent l'adversité, et qui arriveront quoi qu'il arrive au bout de leurs idées.

SIC PARVIS MAGNA : La grandeur vient des débuts modeste.
[Sir Francis Drake]

Click to Tweet

Encore merci de me suivre depuis le début, rendez-vous demain pour la suite ! 

Leave a Comment: