Trust Community
Je partage !

Nos démons EP#2 : Un jeu dangereux-Le destructeur d’estime de soi !

Saluuuuuut la #TeamTrust !

Me revoilà pour un nouveau propos. J'ai cru comprendre que les articles sur le thème de la psychologie te plaisais bien. Alors, BOUM, je balance l'EP2 de la série "Nos démons"! 
Aujourd'hui on va parler, théâtre, Jean-Baptiste Poquelin, mais surtout Triangle Dramatique ! Qu'on appelle plus communément le Triangle de Karpman. 

Qu'est-ce donc que ceci, mon cher ami ?
Il s'agit d'un jeu psychologique pour le moins dangereux dans lequel deux personnes, au sein d'une relation ou d'un échange, alternent entre trois rôles.

  • Persécuteur
  • Victime
  • Sauveur

Nous allons voir dans cet article le détail de ce triangle, les particularités de ses rôles, comment reconnaître son rôle, et comment en sortir le cas échéant.
Mais surtout nous verrons que nos démons, peuvent aussi se situer autre part que dans les schémas comportementaux. A savoir,  dans les attentes que l'on place dans nos relations aux autres.
Bref, je ne te fais pas plus attendre, entrons dans le vif du sujet.

Le triangle dramatique, définition​


Le #TdK est un concept qui nous vient de la psychologie, plus précisément de "l'analyse transactionnelle", une théorie de représentation des échanges entres les individus.
Par ce schéma de communication, Stephen Karpman en 1968 a tenté de représenter dans son « Analyse des contes de fées et du scénario dramatique » , les mécanismes de la communication qui mènent au conflit ou à la rupture d'échange dans une interaction.
Cette rupture est induite par les rôles que prennent les interlocuteurs au sein de l'échange, rôles que j'exposerais dans le chapitre suivant.

Ce qu'il faut savoir de ce Triangle, c'est qu'il nous aide à repérer les rôles que nous prenonsn pour en sortir, mais aussi à repérer le rôle des autres afin de ne pas entrer dans le jeu psychologique qu'ils nous imposent et qui nous met parfois en fâcheuse posture. Ces rôles peuvent aussi être pris, en dehors d'un échange, dans une relation amoureuse ou amicale qui mène souvent à une destruction de l'estime de soi et au ralentissement du #DéveloppementPersonnel d'un individu.

Nominé au César du meilleur acteur  pour le rôle...

Le poto Karpman nous donne 3 rôles auxquels se prêtent les individus dans son schéma.

  • Le persécuteur : c'est le rôle du bourreau qui critique, harcèle, culpabilise. Il construit son estime de soi au dépend de l'autre, et alterne très souvent avec le rôle du sauveur au sein d'une relation. Il justifie son rôle par un ancien passé de victime ou de sauveur déçu. A noter qu'il se peut parfois qu'il ne s'agisse pas d'une personne mais d'une addiction comme la drogue ou l'alcool qui contribue à ce que la victime se place en tant que telle.
    Quand il s'agit d'une personne, ce rôle lui permet de libérer ses pulsions agressives.

  • La victime : c'est le misérable qui se plaint, s’apitoie sur son sort, trouve que la vie est injuste envers lui. Par son rôle, il attire l'attention sur lui mais engendre aussi le rôle du sauveur chez l'un et du persécuteur chez l'autre. Selon elle, elle subit des circonstances néfastes desquelles elle n'est pas la cause ce qui lui permet de rester passive et de ne pas prendre de responsabilités. Par conséquent de ne pas changer.
  • Le sauveur : c'est notre preux chevalier, qui défend la veuve et l'opprimée, même quand on ne lui à rien demandé. Il se construit ainsi une image valorisante de lui même et apaise son propre mal être lié à sa faible estime de lui même. Malheureusement il est souvent intrusif, et piège la victime dans son rôle par l'assistanat. De plus, il n'aide pas réellement la victime car l'aider signifierai perdre son rôle de sauveur et donc tout les bénéfice qu'il en retire.

Comme on peut le voir ici, chaque rôle joué trouve son origine dans les attentes secrètes des individus, et de ce fait entraîne son vis à vis à jouer un rôle complémentaire au sien. D'où cette figure de triangle isocèle ou chaque rôle influence l'autre. Chacun agit selon son propre intérêt sans vouloir réellement mettre fin à la situation.
Tu auras donc compris la référence à notre ami Molière en début d'article. Et dans chaque pièce, on a ce qu'on appelle un "coup de théâtre", qui vient dans le #TdK redistribuer les rôles de chacun. Le coup de théâtre peut être au sein d'une relation : une trahison, un événement grave qui remet en question le rôle que l'on se donne. Et bien souvent chaque protagoniste en ressors blessé, plein de frustration et de colère.
Peu importe en vérité. Il faut absolument que, de ce triangle tu sortes, si un de ces rôles tu joues. Et pour cela, quelques conseils je te donne. *Maître Yoda voice*

Sortir du Triangle

Dans le #TdK pour sortir de scène sans se mettre à dos son public, il faut commencer par prendre conscience de son rôle. A préciser que tout cela n'est pas voulu et que bien que l'on ai des attentes inavouées dans notre jeu d'acteur, on ne met pas en place ce scénario consciemment.
Pour en prendre conscience, tu me connais maintenant : *let's introspect yourself !*
Mais avant l'introspection il faut lire l'article en entier !
*Oui toi là qui à fait défiler la page, je te vois*

Une fois le rôle identifié, encore une introspection!
*Et oui! La solution est en toi, je l'ai toujours dit!*
Mais aller, je vais t'aider cette fois.

Si tu joues le rôle de victime il faut que tu reprennes confiance en toi et en tes capacités. Que tu arrêtes de fuir ta responsabilité dans ce qui t'arrive, et que tu te donnes le droit d'agir sur ta propre vie (pour une relation), ou d'avoir un avis (pour une interaction).Pose toi ces questions : 

  • Jusqu'à quel point j'estime être respecté? 
  • La plainte est-elle nécessaire dans toutes les circonstances de ma vie ?
  • N'ai-je pas la capacité d'agir sur cet événement ou un autre ?
  • Si ma plainte est une demande, à elle été faite sous cette forme ?
  • Les demandes que je fais sont elles claires et précises ? 

Si tu joues les sauveurs, ton empathie est toute à ton honneur, mais cesse d'assister les autres et réconcilie toi avec toi même. Tu n'as pas besoin de sauver tout le monde pour être quelqu'un de bien. Ne répond pas aux plaintes, attend d'avoir une demande précise pour aider quelqu'un. Et puis surtout avant d'aider les autres,
AIDE TOI TOI-MÊME. Demande toi : 

  • Combien la demande qu'on me fait va-t-elle me coûter ?
  • Est-ce que c'est dans mes cordes ?
  • Si je le fais, est ce que je me force, ou est ce que j'en ai envie ?

Quand à toi bourreau, on est pas dans Game Of Thrones alors détend toi un peu et reprend confiance en l'humanité ! Personne ne te fera de mal donc cesse de persécuter toutes les victimes que tu croises !
*Ci ton frère, il i jontil, fi lui un bisous * *Jamel Debouze voice*
Plus sérieusement, revois tes exigence à la baisse, laisse de la place aux autres et demande toi :

  • As-tu déjà été dans un autre rôle ?
  • Si je me met à la place de l'autre, comment vais-je me sentir ?

Dernier conseil


Tu as pour devoir de refuser toute proposition d'entrée dans le #TdK ! On rencontre souvent des individus qui sont manifestement dans la démarche du triangle, de part leur manière d'interagir avec les autres ou d'appréhender une relation. Il faut prendre du recul lorsque c'est le cas et adopter une posture neutre.
La #CommunicationNonViolente est un outil très utile dans ces circonstances alors je te propose d'aller jeter un œil à cette page quand tu as le temps.

Pour conclure :
Le #TriangleDeKarpman, est un jeu dangereux auquel il ne faut pas se prêter. Il peut littéralement détruire votre estime de vous même, et vous faire ressentir toute une flopée de sentiments négatifs qu'on ne connait que trop bien. Tu sais comment reconnaître ton rôle, tu sais comment en sortir, alors maintenant ACTION !

C'est tout pour moi, n'hésite pas à commenter, partager, aimer, câliner et embrasser cet article !

#RTEPS - Le Guide, toujours disponible en lecture online ! Attentions, si tu t'inscris tu obtiens un lien privé 😉

Sources :

Blog anti-déprime.com
Article : Fairy Tales and Script Drama Analysis - Stephen Karpman (en anglais)

Leave a Comment: